Qu'arrive-t-il aux enfants quand on leur crie dessus ?

les enfants, crier, hurler, les enfants quand on leur crie dessus, magazine des parents

Je suis récemment tombé sur une statistique qui dit que les parents crient et utilisent des menaces lorsqu'ils élèvent leurs enfants au moins une fois par semaine. Dans les familles avec enfants de plus de 7 ans, la fréquence de tels incidents augmente.

Pourquoi cela arrive-t-il?
Bien sûr, cela arrive à tous les parents perdre son sang-froid et vous n'avez pas besoin de paniquer si vous avez de tels moments. Il y a même une blague qui si vous criez sur votre enfant, vous passez suffisamment de temps avec lui. Cependant, si crier et hurler est la principale méthode de communication entre les parents et les enfants, c'est certainement un problème.

 

Qu'arrive-t-il réellement aux enfants lorsque nous leur crions dessus ?

La pratique montre que chez les enfants qui sont souvent criés ou traités grossièrement, le risque de développer des états dépressifs et des états d'irritation, de colère et d'hostilité est plus grand.

N'oublie pas ça les cris constants perdent leur efficacité. Oui, nous sommes d'accord que la maîtrise de soi est parfois une tâche très difficile, mais quand cela devient une habitude pour nous, les enfants commencent à nous ignorer ou ils copient eux-mêmes notre comportement.

Comment faisons-nous face ?
Le plus important est de réaliser que les cris et la grossièreté blesser les enfants nous d'une manière comparable à la violence physique. Même si nous n'arrivons pas à nous contrôler à 100%, c'est une étape importante pour réaliser que ce type d'attitude n'est pas bon.

Si vous sentez que votre sang va bouillir à tout moment, éloignez-vous un moment pour vous calmer. Ne parlez à l'enfant que lorsque vous êtes calme. N'ayez pas peur de vous excuser si vous sentez que vous avez franchi la ligne. Si l'enfant est assez âgé, expliquez-lui ce qui, dans son comportement, vous déséquilibre et cherchez un moyen d'éviter des situations similaires ensemble.

Nous récolterons ce que nous semons
Rappelez-vous que nous devons traiter nos enfants comme nous voulons qu'ils nous traitent. Nous ne voulons en aucun cas que l'enfant soit gentil, qu'il ne montre pas d'agressivité, être poli, si nous-mêmes ne lui donnons pas un tel exemple. La parentalité est toujours basée sur le principe "Tout ce que nous semons, c'est ce que nous récolterons". Cela signifie que notre propre attitude envers notre enfant sera tôt ou tard répétée comme une image miroir par nos petits héritiers - ils le montreront à l'école, avec nous-mêmes, dans leurs relations intimes et avec leurs propres enfants un jour.

RETROUVEZ-NOUS SUR FACEBOOK:

Les commentaires sont désactivés.