Les enfants auront une voix avec une nouvelle campagne de l'UNICEF

unicef, magazine parent, roditel.bg, parent.bg

L'UNICEF Bulgarie a lancé une campagne d'information et sociale consacrée au droit des enfants à participer au processus décisionnel concernant toutes les questions qui les concernent directement ou indirectement.

L'élément principal de la nouvelle campagne du Fonds des Nations Unies pour l'enfance en Bulgarie consistera à mener une consultation avec des enfants de différents groupes d'âge et de statut social ou d'origine ethnique différents.

Ils auront la possibilité pendant un mois - à partir d'aujourd'hui (10 mars) et jusqu'au 10 avril - de répondre à un sondage en ligne sur le site www.unicef.bg/glas. Il s'adresse à l'UNICEF, à toutes les parties intéressées - telles que l'Agence nationale pour la protection de l'enfance, le Conseil des ministres, l'Assemblée nationale, ainsi qu'au grand public - pour entendre les opinions des enfants sur des sujets à caractère public qui sont importants pour eux : comme l'éducation, les soins de santé, la protection sociale, le temps libre, etc. Les positions et recommandations des enfants seront prises en compte lors de la mise à jour de la Stratégie nationale pour l'enfance (2008-2015).

En plus de l'enquête en ligne, une enquête directe sera également menée auprès de groupes d'enfants ayant des difficultés à accéder à Internet - tels que les enfants des communautés marginalisées, les enfants réfugiés, les enfants handicapés. La campagne de l'UNICEF visera également à changer les attitudes du public concernant la participation des enfants.
Qu'est-ce que la participation des enfants ?

La participation des enfants est un droit pour tous les enfants – à la fois individuellement et lorsqu'ils participent à un groupe ou représentent d'autres enfants. Au niveau individuel, les enfants ont le droit d'être entendus et de voir leurs opinions prises en compte lorsque des adultes (parents, proches, enseignants, médecins, juges et autres professionnels) prennent des décisions qui les concernent. En tant que groupe, les enfants ont le droit d'avoir la possibilité d'influencer et d'éclairer les décisions prises dans la société - par exemple dans les écoles, les autorités locales, les prestataires de services, les organisations civiques ou le gouvernement.

Pourquoi la participation est-elle importante ?

Le droit de l'enfant d'être entendu est régi par la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant. Il donne à l'enfant un statut social et juridique unique – reconnaissant que bien que les enfants de moins de 18 ans ne jouissent pas d'une autonomie complète et que les décisions en leur nom soient prises par des adultes, ils ont tout un éventail de droits. Cette reconnaissance impose des obligations spécifiques aux adultes vis-à-vis des enfants : il leur est demandé d'assurer une protection appropriée et de promouvoir l'intérêt supérieur de l'enfant, mais ce faisant, ils doivent en même temps veiller à ce que du temps, de l'espace et des opportunités soient accordés aux enfants sur les leurs à exprimer leurs opinions et à les faire prendre en compte dans toutes les décisions et actions qui les concernent.

 

RETROUVEZ-NOUS SUR FACEBOOK:

Les commentaires sont désactivés.