Les enfants bulgares sont quatrièmes dans la consommation d'alcool

l'alcool des enfants

La Bulgarie est en tête du classement de l'Organisation mondiale de la santé sur la consommation régulière d'alcool chez les adolescents. Entre 13 et 20 % des filles et des garçons de 13 ans dans notre pays avouent consommer de l'alcool au moins une fois par semaine. L'enquête de l'OMS a été menée dans 42 pays. La Bulgarie est quatrième pour le nombre d'adolescents qui se sont saoulés au moins deux fois dans leur vie. Le numéro 1 du classement est le Danemark avec 40% de garçons et de filles qui ont été ivres au moins deux fois. La Hongrie et la Lituanie suivent, et l'Écosse entre également dans le top cinq. Cependant, l'OMS rapporte que le nombre d'adolescents qui ont essayé l'alcool et la cigarette avant l'âge de 14 ans est généralement en baisse, en particulier chez les filles.

Une autre étude auprès d'adolescents bulgares de l'année ont montré que plus de la moitié des garçons et des filles de notre pays âgés de 10 à 19 ans ont déjà eu recours à l'alcool (62,6%). Parmi les conclusions figurait que les filles consommaient plus souvent de l'alcool que les garçons. À la fin de l'année parents, enseignants et psychologues prévoyaient de lancer une campagne nationale urgente pour prévenir la consommation précoce de boissons alcoolisées par les adolescents sous le titre "Rencontres parentales au bar". Il était prévu que les réunions n'auraient pas lieu dans la salle de classe, mais dans un bar - l'endroit où les enfants essaient le plus souvent de l'alcool pour la première fois.

D'après les résultats de l'enquête de l'OMS, il ressort clairement que les adolescents les plus obèses vivent en Roumanie, en Albanie, en Croatie, en Grèce et en Italie, et les moins - en Norvège, en Islande, en Irlande, aux Pays-Bas et en Espagne. La Bulgarie est également dans le classement des adolescents les plus ronds avec la Grèce et le Canada. Les garçons sont plus potelés dans tous les pays étudiés, même si les filles sont plus souvent perçues comme grosses.

DUMA rappelle qu'il y a environ 2 ans, le professeur Stefka Petrova, spécialiste de la nutrition au Centre national de santé publique et d'analyse, a signalé qu'un enfant bulgare sur trois de moins de 7 ans souffrait de surpoids.

Source : duma.bg

RETROUVEZ-NOUS SUR FACEBOOK:

Les commentaires sont désactivés.