90% des mères de notre pays sont séparées du bébé immédiatement après la naissance

Le contact mère-bébé immédiatement après la naissance facilite l'allaitement et soutient la santé émotionnelle de l'enfant, selon les experts

mère nouveau-né

Près de 90 % des mères du pays sont séparées de leur nouveau-né immédiatement après la naissance. C'est ce que révèle une enquête First Contact menée en décembre 2015 auprès de plus de 5200 XNUMX femmes ayant accouché au cours des trois dernières années.

Les résultats ont été annoncés par des représentants d'ONG dans le domaine des soins de santé maternelle. Selon Ralitsa Dimitrova, membre du conseil d'administration de l'Association de la maternité, seulement un septième des mères n'ont pas été séparées de leur nouveau-né dans la première heure après la naissance, et cela principalement dans des hôpitaux privés.

Le contact peau à peau entre le bébé et la mère, immédiatement après la naissance, conduit à une protection immunitaire plus forte des bébés, une adaptation plus facile à la vie extra-utérine et est important pour le démarrage réussi et la durée de l'allaitement, a expliqué Elena Krasteva - présidente de l'Association "Naturel". Elle a souligné que seulement 8% environ des mères ont répondu qu'elles avaient allaité leur bébé jusqu'à une heure après la naissance.

Selon près de 79% des mères, il est nécessaire que les hôpitaux fassent plus pour faciliter le premier contact, a noté Milena Dyankova - représentante de la Fondation "Parents for Parents". Elle a indiqué que les organisations souhaitent que le ministère de la Santé inclue ce contact entre le nouveau-né et la mère dans les normes médicales de l'obstétrique et de la gynécologie.

Selon les parents, le contact mère-nouveau-né aide également à prévenir les hémorragies post-partum. Le contact précoce, extrêmement émotif pour la mère, prévient l'abandon de l'enfant, soutient le développement du cerveau du nouveau-né, ces bébés ont un taux de cortisol dans le sang plus faible, ce qui signifie qu'ils sont moins exposés au stress, selon la fondation "Parents for Parents".

RETROUVEZ-NOUS SUR FACEBOOK:

Les commentaires sont désactivés.